Skip to main content

Six étapes pour adapter le plan de préparation aux urgences de votre entreprise aux changements climatiques (pour les employeurs fédéraux)

Six étapes pour adapter le plan de préparation aux urgences de votre entreprise aux changements climatiques (pour les employeurs fédéraux)

Veuillez noter que les sites Web liés à cet article sont uniquement en anglais

Selon Pam Patry, chef intérimaire du programme de lutte contre la pandémie, chargée des opérations sur le terrain à WSPS, l'augmentation considérable de l'ampleur, de la gravité et du caractère imprévisible des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde nous oblige à les inclure  dans nos plans de préparation aux situations d’urgences.

Au cours des huit derniers mois, le Canada a été touché par

  • 6 tornades d’intensité EF2 en Ontario - les plus fortes en 36 ans
  • 151 incendies de forêt dans le nord de l'Ontario, nombre trois fois plus élevé que la moyenne provinciale pour une période de 10 ans
  • des canicules atypiques de longue durée en Colombie-Britannique (causant la mort de centaines de personnes)
  • 1 529  feux de forêt dans tout le pays

Même si votre lieu de travail n'est pas exposé à un risque de tornades ou d'incendies de forêt, il pourrait être menacé par des inondations catastrophiques, des températures extrêmes, des vents violents ou encore des tempêtes de neige ou de verglas. Ces phénomènes frappent de plus en plus souvent et sans prévenir. Si vos plans de préparation aux urgences n’en tiennent pas compte, serez-vous en mesure d’assurer la sécurité de vos employés?

Pam Patry nous explique les six étapes à suivre pour adapter les plans existants aux phénomènes météorologiques extrêmes.

1. Déterminez les risques liés aux conditions météorologiques.  Constituez une équipe chargée  de cerner et d'évaluer les risques liés aux conditions météorologiques. Elle doit inclure votre coordonnateur des mesures d’urgence et les membres de votre comité de santé et de sécurité. Selon Mme Patry, « il est très important de connaître l'environnement et le climat  qui vous entourent. » Êtes-vous en zone inondable? Êtes-vous dans une région exposée aux températures glaciales ou aux tornades? Lorsque vous dressez votre liste, gardez à l'esprit que les phénomènes météorologiques extrêmes peuvent se produire au moment et à l'endroit où l'on s'y attend le moins.

2. Évaluez les répercussions potentielles des mauvaises conditions météorologiques et leurs risques pour vos employés. Un phénomène météorologique peut avoir de lourdes conséquences. Une tornade pourrait-elle provoquer l’effondrement d'un édifice, un incendie ou une fuite de produit chimique? Une tempête de verglas ou un incendie de forêt pourraient-ils couper les voies d'évacuation? Considérez les dangers potentiels pour les employés pouvant résulter de phénomènes météorologiques extrêmes (p. ex., l'inhalation de fumée ou d'autres dangers respiratoires, le fait d’être bloqué, les blessures corporelles, etc.).

3. Appliquez les mesures suivantes :

  • Établissez et communiquez aux employés les pratiques sécuritaires pour chaque scénario(p. ex., rester loin des portes et des fenêtres en cas de tornade), ainsi que des directives pour les gestionnaires (p. ex., renvoyer les employés chez eux plus tôt en cas de tempête imminente). Établissez des procédures pour faire face aux conséquences les plus graves que vous avez  cernées.
  • Désignez un endroit sécuritaire au travail où vos employés pourront se mettre à l'abri. « Demandez au service local d'incendie ou au service de planification des mesures d'urgence de vous aider à déterminer des emplacements sécuritaires », suggère Mme Patry.
  • Mettez à jour votre plan d'évacuation. Les voies d’évacuation sont-elles clairement indiquées? Bien dégagées? Avez-vous désigné des employés qui aideront leurs collègues à mobilité réduite ou atteints de troubles du langage ou de la vue àquitter le lieu de travail en toute sécurité?
  • Choisissez un endroit pour le dénombrement des effectifs. En situation d'urgence, vous devez savoir où se trouve chaque employé à chaque instant.
  • Fournissez des trousses d'urgence et des radios bidirectionnelles aux employés en déplacement.

4. Restez vigilants et assurez-vous d’avoir plusieurs moyens de communiquer avec vos employés. Vérifiez toujours les conditions météorologiques. « Les applications météo sont  excellentes pour cela », explique Mme Patry. Des alertes peuvent être envoyées sur le téléphone du coordonnateur  en cas d’avertissement de temps violent. » Suivez les conseils de la santé publique. Déterminez d'avance, différents moyens de communiquer avec les employés sur le lieu de travail, dans les bureaux satellites, sur la route ou en télétravail. Comment allez-vous diffuser un message annonçant  l'arrivée d'une vague de chaleur ou d'une tornade, et indiquant les mesures à prendre par les employés?

5. Formez votre personnel. Assurez la présence d’employés formés en secourisme et formez d’autres membres de votre équipe d'intervention d’urgence pour certains rôles, tels que celui de guide en cas d'évacuation. Formez aussi des remplaçants. « Si les membres de votre équipe d’intervention d'urgence travaillent de la maison en raison de la COVID-19, qui va remplir ce rôle sur le lieu de travail », demande Mme Patry. Offrez à tous les employés une formation sur le plan d’intervention d’urgence mis à jour, y compris les plans d'évacuation et de mise à l'abri sur place.

6. Assurez-vous que votre plan fonctionne. « Entraînez-vous comme vous le feriez pour un exercice d'évacuation en cas d'incendie », conseille Pam Patry. « Puis apportez des améliorations si nécessaire. »

Comment WSPS peut vous aider