Skip to main content

Six façons de veiller à ce que vos communications concernant la COVID 19 suscitent la confiance (pour les employeurs fédéraux)

Six façons de veiller à ce que vos communications concernant la COVID 19 suscitent la confiance (pour les employeurs fédéraux)

Note : Les sites Web auxquels il est fait référence dans cet article ne sont disponibles qu’en langue anglaise.

La façon dont vous communiquez avec les employés au sujet de la COVID‑19 pourrait avoir une incidence - bonne ou mauvaise - sur leur bien-être mental, leur perception de vous à titre d’employeur, ainsi que leur volonté de se conformer aux efforts en matière de prévention.

Le fait de ne pas divulguer l'information concernant les cas de COVID‑19 touchant le milieu de travail, que la COVID‑19 ait été acquise au travail ou dans la communauté, pourrait susciter la crainte, l'anxiété et la défiance à l'égard de l'employeur. « Voilà un résultat que vous ne souhaitez pas », souligne Janet Carr, conseillère en santé mentale en milieu de travail à WSPS. « Une meilleure approche consiste à se montrer aussi rassurant et transparent que possible, sans pour autant contrevenir aux lignes directrices en matière de protection des renseignements personnels. »

Comme elle le souligne, une telle approche contribue à atténuer les craintes et l'incertitude et à rehausser la confiance. « Compte tenu de l'ensemble des difficultés auxquelles nous sommes confrontés, il est impératif pour les employeurs de maintenir le contact de sorte que les travailleurs se sentent tenus au courant de ce qui se passe au sujet de cette maladie particulière, et des risques auxquels ils sont exposés à titre personnel. »

Janet souligne six façons de rehausser l’efficacité de vos communications concernant la COVID‑19 avec les travailleurs.

1. Assurez-vous que les travailleurs connaissent vos plans pour l’organisation. « Quelle est la situation actuelle? Prévoyez-vous rouvrir, ramener certains employés ou tous les employés au travail? Vos décisions sont-elles fondées sur les lignes directrices en matière de santé publique ou provinciales? D'autres facteurs sont-ils en cause? Quel est l'impact de tout changement sur le personnel? » Vous devez faire régulièrement le point alors que la situation évolue.

2. Faites preuve de clarté quant à la façon dont le milieu de travail gère la COVID‑19. Les employés comprennent-ils l'ensemble des mesures de protection que vous avez mises en place, comme au chapitre de la distanciation physique, de la désinfection, du port du masque, de l'auto-évaluation et de l'échelonnement des heures de travail? Si votre plan en matière de sécurité contre la COVID‑19 change, vous devez dire à vos travailleurs ce qui change et pourquoi. S'agit-il d'une nouvelle exigence en matière de santé publique? S'agit-il d'une nouvelle politique, qui prévoirait à titre d'exemple la mise en place de mécanismes de dépistage rapide sur place ou le fait d'offrir des congés pour aller se faire vacciner?

3. Assurez-vous que les communications sont bidirectionnelles. « Soyez disposé à recevoir les commentaires et les idées du personnel de première ligne puisque l'écoute active constitue une partie importante de la communication, de dire Janet. Prenez acte des sentiments de crainte et d’anxiété qu’éprouvent les travailleurs et faites preuve d'empathie à l’égard de leurs difficultés personnelles. Posez-leur la question suivante : "Comment pourrions-nous conjointement en arriver à une bonne solution?" Faites véritablement participer le personnel au processus décisionnel et offrez-leur de multiples occasions d'agir et d'intervenir sur le plan de la résolution des problèmes. »

4. Faites preuve de transparence au sujet des cas de COVID‑19 en milieu de travail, sans pour autant faire fi de la confidentialité. Atténuez les sentiments de panique et de crainte en communiquant directement. Précisez la date, l’heure et le lieu de l'exposition, suggère Janet, et indiquez la nature des gestes qui ont été posés par le milieu de travail de ce fait, comme en soumettant la zone touchée à un nettoyage en profondeur et en collaborant avec une enquête en matière de santé publique. Sollicitez les questions.

Puisque les renseignements en matière de santé personnelle sont protégés en vertu des lois sur la protection des renseignements personnels, vous ne devez PAS révéler l’identité de quelque employé dont le test à la COVID‑19 s'est révélé positif. Expliquez que les responsables de la santé publique se mettront en rapport avec les collègues qui pourraient avoir été en contact avec l’employé touché.

Le moment serait choisi pour répéter vos règles en matière de milieu de travail qui concernent la COVID‑19 et le dévouement dont vous faites preuve, s'agissant d’assurer la sécurité des travailleurs.

5. Mettez les employés en rapport avec des ressources en matière de santé mentale. Comme la COVID-19 a un énorme impact sur la santé mentale des employés, vous devez les orienter vers des ressources crédibles, suggère Janet. Parmi ces ressources figurent les programmes d'aide aux employés, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), le Centre for Addiction and Mental Health et le 211.ca. « Les résidents de l'Ontario peuvent également profiter de deux programmes gratuits pilotés par un thérapeute basés sur la thérapie cognitivo-comportementale (thérapie de la parole) dont les employés devraient être au courant : il s'agit des programmes Mind Beacon et AbilitiCBT. »

6. Mettez l'accent sur les aspects positifs. À titre d'exemple, célébrez la distribution des vaccins, souligne Janet, puisque cette opération nous aide à créer l’immunité collective. « Transmettez le message suivant aux employés : "Nous allons de l'avant. Nous serons éventuellement en mesure de reprendre certaines de nos activités habituelles." » Prenez le temps de célébrer les réalisations organisationnelles et individuelles, rappelez aux employés combien importants sont leurs rôles et prenez acte de leur travail sans relâche dans des conditions stressantes. « Remerciez sincèrement les employés de leur dévouement et de leur courage. »

Comment WSPS peut aider

 

L’information qui se trouve dans le présent article est exacte en date de sa publication.