Skip to main content

Sept façons d’aider vos employés à surmonter la lassitude associée à la pandémie (pour les employeurs fédéraux)

Sept façons d’aider vos employés à surmonter la lassitude associée à la pandémie (pour les employeurs fédéraux)

Note : Les sites Web auxquels il est fait référence dans cet article ne sont disponibles qu'en langue anglaise.

La réouverture des entreprises, des destinations récréatives et de loisir de l'Ontario améliore notre sentiment de bien-être, bien que plusieurs d'entre nous souffrent toujours de lassitude associée à la pandémie. La conseillère en santé mentale à WSPS, Danielle Stewart, comprend très bien de quoi il s'agit.

« Au cours des 18 derniers mois, nous avons tous travaillé plus fort et plus longtemps, tentant de mener à la fois nos activités professionnelles et familiales, nous avons été isolés de nos amis et parents et nous avons eu très peu de temps pour nous reposer », de dire Danielle. De ce fait, nous éprouvons de la difficulté à demeurer motivés et productifs alors que l’on nous rappelle sans cesse que nous devons continuer d'appliquer les précautions associées à la pandémie. S'il se peut que les taux d'infection soient globalement en baisse, subsistent tout de même certaines flambées dans des communautés de l'ensemble du pays.

Quelle est la solution? « Commencez par redoubler l'importance vouée à ce nouveau sentiment de bien-être. Adhérez aux notions d'empathie et de compassion, prenez acte de l'"épuisement mental" qu'éprouvent les employés, agissez à cet égard, et communiquez de façon positive et optimiste », comme le conseille Danielle.

En adoptant une approche et un point de vue positifs, les employeurs peuvent aider les employés à améliorer leur santé mentale, à retrouver de l’énergie ainsi que leur motivation. Voici sept suggestions en ce sens.

1. Créez des espaces où les employés peuvent manifester leurs frustrations. Il est important de prendre acte de ce que les employés éprouvent à l'égard des tensions auxquelles ils sont soumis, de comprendre ces tensions et de faire preuve de compassion. Tentez d'organiser des séances de clavardage informelles en équipe, en personne ou en ligne, et de réaliser des sondages. Le but est de rencontrer les employés, de poser des questions et d’y répondre, de recueillir leurs préoccupations, de relever les obstacles et de tisser des liens.

2. Transformez la réalité de manière pertinente et édifiante. Si un employé fait état d’une frustration, apportez-lui votre soutien pour la dissiper ou trouvez un compromis, voire un bon côté, de dire Danielle. « Lorsque vous achevez une conversation sur une note positive, les employés ne demeurent pas sur une impression négative. L’attitude positive est contagieuse. » Si aucune réponse immédiate n'est disponible, assurez un suivi et veillez à tenir l’employé au courant. « Si les employés sont disposés à faire part de leurs frustrations, cela signifie qu’ils ont confiance en vous. Les superviseurs et les gestionnaires doivent donner suite à cette confiance et la développer. »

3. Simplifiez. « Soyez à l'affût de solutions efficientes et évitez de surcompliquer les choses, de dire Danielle, parce que nous ne pouvons compter sur ces cellules cérébrales additionnelles que nous avions auparavant. » Rationalisez les protocoles et éliminez les redondances chaque fois que cela s’avère possible. Invitez les employés à vous faire part des idées qu'ils ont sur la façon de réaliser une tâche de manière plus efficiente - ce sont eux qui connaissent le mieux leur emploi. « Cela nous aidera à surmonter ce sentiment de lassitude en plus de rendre notre organisation plus efficiente et plus efficace à long terme. »

4. Réduisez la charge de travail. De récentes recherches menées par Robert Half ont permis de constater que 43 % des employés sondés éprouvaient aujourd’hui un plus vif sentiment d'épuisement professionnel que ce n'était le cas il y a un an, alors que ce taux était de 33 %; 42 % des employés en proie à une plus grande fatigue ont estimé que cette situation était imputable à une charge de travail plus lourde.* « Lorsque vous ajoutez une tâche à la liste, retirez-en deux. Si vous ne pouvez poser un tel geste, vous devez vraiment établir un ordre de priorité et fixer des attentes claires - "Voici ce que je dois faire, et ce qui serait bien de faire." »

5. Célébrez les réussites. Le fait de célébrer les réussites - grandes et petites - qui sont associées aux objectifs de votre organisation favorise l'instauration d’une culture positive, rehausse l’état d'esprit et s'avère essentiel pour se rétablir de la pandémie. Partagez les réussites à tous les niveaux - par le biais de courriels ou de textes, lors des réunions d'équipe, sur un mur ou un site Web signalant les « réussites extraordinaires », dans les bulletins, lors des réunions de l'entreprise, etc.

6. Priorisez le bien-être et la santé mentale de vos employés. Incitez les employés à prendre des vacances, à se reposer adéquatement, à bien s’alimenter, à faire appel aux programmes d’aide aux employés ou aux services communautaires et à participer aux programmes de bien-être et de santé disponibles. Envisagez également la possibilité d'offrir une formation en matière de résilience. « Si nous pouvons rehausser la résilience de notre personnel, nos employés seront plus agiles, plus souples et ils s'adapteront mieux au changement. »

7. Créez une vision inspirante pour votre organisation. Tablez sur les bons côtés de la pandémie - de nouvelles façons de travailler, une souplesse accrue, moins de bureaucratie, une plus grande connectivité. Faites participer les employés lorsque vous formulez et mettez en œuvre votre vision. « Cela donne aux employés l'impression qu’ils sont tout aussi responsables que vous l’êtes de cette vision. »

Comment WSPS peut aider

  • Trouvez des articles, des vidéos et d'autres ressources utiles sur les questions concernant la santé mentale et la COVID‑19 à l'adresse thinkmentalhealth.ca.
  • Assurez-vous que vos communications concernant la COVID‑19 suscitent la confiance (en anglais).
  • Notez la date de la conférence virtuelle d'automne Partners in Prevention (Sud de l'Ontario) devant se tenir le 20 octobre 2021. Cet événement comportera plusieurs sessions portant sur l’amélioration de la santé mentale et de la motivation, dont les sessions suivantes :
    • Discours principal : « The Serious Business of Positive Emotions - Easy & Proven Tools to Achieve Personal and Professional Success » - Paul Krismer.
    • « Breaking Down the Barriers to Build a Psychologically Safe Work Environment » - Dr Dayna Lee-Baggley, Ph. D.

Référence

* « Burnout Building For 44% Of Workers, Robert Half Research Shows » (en anglais), Robert Half Talent Solutions; https://rh-us.mediaroom.com/2021-05-24-Burnout-Building-For-44-Of-Workers,-Robert-Half-Research-Shows.