Renforcez vos mesures de contrôle de la pandémie grâce à cet outil

Feb 17, 2021

Renforcez vos mesures de contrôle de la pandémie grâce à cet outilAvec des taux d'infection COVID-19 obstinément élevés, des mesures de confinement toujours en vigueur dans les provinces et une variante très infectieuse du virus en circulation, le moment est sans doute venu pour les entreprises d’examiner ou de revoir leurs protocoles de lutte contre la pandémie.

 Kristin Onorato, conseillère en santé et sécurité à WSPS, estime que le meilleur outil pour accomplir cette tâche existe déjà dans chaque milieu de travail - il s'agit de la hiérarchie des mesures de contrôle.

La hiérarchie des mesures de contrôle, une composante essentielle des systèmes et des normes de gestion de la santé et de la sécurité, est également intégrée au Cadre d’intervention pour la COVID-19 de l'Ontario et peut aider les milieux de travail à déterminer s'ils prennent les mesures les plus efficaces pour réduire le risque que les employés et les clients contractent la COVID-19.

Pour vous aider à comprendre comment appliquer la hiérarchie dans le contexte de la COVID-19, Kristin en explique le fonctionnement et fournit des exemples clairs des types de mesures de contrôle qui sont les plus efficaces.

Cinq types de mesures de contrôle

La hiérarchie comprend cinq types de mesures de contrôle, du plus efficace au moins efficace: l'élimination, la substitution, les mesures de contrôle d'ingénieries, les mesures de contrôle administratives et l'équipement de protection individuelle (EPI).

Lors de la mise en œuvre hâtive des mesures de contrôle au printemps dernier, certains milieux de travail ont eu recours aux deux dernières - les mesures administratives et l'EPI - car elles sont souvent perçues comme étant plus rapides, plus faciles et moins coûteuses à mettre en œuvre. « Mais ils sont aussi les moins efficaces », constate Kristin. Bien que ces mesures de contrôle aient un rôle à jouer dans votre plan de sécurité contre la COVID-19, utilisées seules, elles réduisent votre capacité à empêcher la COVID-19 de pénétrer et de se propager dans le milieu de travail. « Même si elles vous permettent de réaliser des économies au départ, ces mesures risquent de vous coûter plus cher à long terme si elles ne peuvent empêcher une éclosion », ajoute Kristin.

Les mesures de contrôle axées sur le processus (c.-à-d. l'élimination, la substitution, les mesures de contrôle d'ingénieries) sont plus efficaces pour réduire le risque, car elles comprennent généralement la mise en œuvre d'un système intrinsèquement  plus sûr. Par exemple, le fait d'enlever la moitié des chaises de la salle à manger (mesure de contrôle d'ingénieries) et de décaler les pauses (mesure de contrôle administrative) encourage la distanciation physique et ne coûte rien.

Exemples de mesures de contrôle pour la COVID-19

« Lorsque vous appliquez la hiérarchie des mesures de contrôle, vous devez commencer par le haut et vous poser des questions jusqu'à ce que vous parveniez à la meilleure solution possible », conseille Kristin. « Est-ce que je peux éliminer ceci? Oui. Le travail peut être effectué à la maison. Est-ce que je peux faire respecter la distanciation physique? Non. Dans ce cas, je vais donc employer des mesures de contrôle administratives, comme la signalisation et le marquage au sol, afin d'encourager la distanciation physique. Et ainsi de suite. »

Kristin fournit des exemples précis pour chaque type de mesure de contrôle :

  • Élimination - Il s'agit souvent de la mesure de contrôle la plus efficace, affirme Kristin. Le télétravail est un choix classique. « Il élimine l'exposition par les interactions en personne. » Autres exemples : les programmes de dépistage de la COVID-19 pour les employés et les visiteurs essentiels qui interdisent l'entrée à quiconque présentant des symptômes attribuables au virus.
  • Substitution - Cela suppose de remplacer un élément comportant des risques par un autre moins risqué. « Par exemple, remplacer les réunions en personne du comité paritaire sur la santé et la sécurité par des réunions en ligne, même si les participants se trouvent tous dans le milieu de travail. »
  • Mesure d’ingénieries - Mesure de contrôle intégrée à un système. « Le meilleur exemple, du point de vue de la COVID-19, est l'installation d'un dispositif protecteur ou d'une barrière pour séparer les employés, et la mise à niveau de votre système de CVC pour augmenter la circulation de l'air. »
  • Mesure administrative - Un exemple serait d'afficher un panneau. Par exemple, une affiche dans les toilettes indiquant « Veuillez-vous laver les mains en suivant cette méthode » et comportant des photos. Les autres types de mesures de contrôle administratives comprennent la formation, les politiques et procédures (p. ex. le port obligatoire du masque), la signalisation et le marquage au sol.
  • ÉPI - Cela peut comprendre les gants, les masques approuvés par le NIOSH, les lunettes de sécurité ou les écrans faciaux, selon l'évaluation du risque posé par les tâches. « Par exemple, les employés chargés d'administrer les premiers soins ou d’accompagner les employés présentant des symptômes de la COVID-19 vers les zones d’isolement peuvent avoir besoin de porter ce type d'équipement. »

Comment WSPS peut vous aider